• La longue promenade de la Croisette s'arrondit au bord de l'eau bleue. Là-bas, à droite, l'Esterel s'avance au loin dans la mer. Il barre la vue, fermant l'horizon par le joli décor méridional de ses sommets pointus, nombreux et bizarres. À gauche, les îles Sainte-Marguerite et Saint-Honorat, couchées dans l'eau, montrent leur dos couvert de sapins. Et tout le long du large golfe, tout le long des grandes montagnes assises autour de Cannes, le peuple blanc des villas semble endormi dans le soleil. On les voit au loin, les maisons claires, semées du haut en bas des monts, tachant de points de neige la verdure sombre. Les plus proches de l'eau ouvrent leurs grilles sur la vaste promenade que viennent baigner les flots tranquilles. Il fait bon, il fait doux. C'est un tiède jour d'hiver où passe à peine un frisson de fraîcheur. Première Neige – Guy de Maupassant

     

    Du modeste village de pêcheurs à la cité balnéaire et culturelle connue dans le monde entier, Cannes s'est forgée une histoire singulière, faite de passions et de rencontres opportunes comme dans les plus belles histoires d'amour.

     

    Ce n'est qu'au XIXe siècle que la ville prend véritablement son essor, grâce à la visite d’un certain lord Henry Brougham and Vaux, grand Chancelier d’Angleterre. En décembre 1834, il choisit l’Italie pour soigner sa fille Eléonore Louise, atteinte de tuberculose ; cependant, la frontière du comté de Nice étant fermée pour cause de choléra, il rebrousse chemin pour rejoindre Grasse. Sur le chemin, il s'arrête à Cannes et décide d’y séjourner quelques jours. Séduit par le village et ses paysages, il achètera rapidement un terrain à la Croix-des-Gardes pour y faire construire une grande maison à laquelle il donne les prénoms de sa fille, la villa Eléonore Louise ; ainsi il attire l'aristocratie anglaise et européenne qui édifie de magnifiques demeures secondaires pour l'hiver.

     

    Comme la plupart des stations du littoral de la Côte d'Azur et de la Riviera, la ville connaît, grâce à cette population de prestige, un développement sans précédent.

     

    En effet, en quelques années, le petit port de pêche se transforme, les nouveaux quartiers se construisent et Cannes devient « ville aristocratique par excellence » selon l'expression de Gabriel Charmes, auteur.

     

    Dès 1837, le général britannique John Taylor fait construire le Château St-Georges. En 1838, on lance les travaux du premier port avec la construction de la jetée du quai Saint- Pierre terminée en 1841.

     

    En 1848, Alexandra Feodorovna Skrypitzine, épouse d’Eugène Tripet, consul de France à Moscou, tombe amoureuse de Cannes et entraîne à sa suite l’aristocratie russe.

     

    Entre 1856 et 1863 est réalisée la Croisette le long de laquelle de nouveaux bâtiments sont construits tels que le Grand Hôtel, le Cercle nautique et une quinzaine de villas.

     

    La fin du XIXème et le début du XXe accueillent de nouveaux palaces comme le Carlton, le Miramar ou le Martinez.

     

    La Grande Guerre met un coup d’arrêt au développement de la ville, puis vient le temps des années folles, avec leurs gloires mondaines et leurs majestés en exil ou en villégiature, entre autre le roi de Suède, le roi du Portugal, le shah de Perse et une multitude de princes russes.

     

    A milieu de tout ce faste, Cannes, station d’hiver, développe sa vocation de station d’été avec la vogue des bains de mer et la mode du bronzage. Le 5 avril 1929, le maire André Capron inaugure le Casino d’été qui sera ensuite baptisé Palm Beach Casino19.

     

    Son statut de renommée internationale n'est acquis qu'au milieu du XXe siècle par le Festival du film et Cannes devient alors rapidement une ville surmédiatisée.

     

    De cette intense activité touristique, les secteurs ultra développés de l’hôtellerie, de la restauration et des commerces de luxe offrent, entre mer et soleil, une prestigieuse vitrine du prestige français.

     

    Les demeures de prestige qui ont fait l’histoire de Cannes :

     

    La villa Soligny



    Témoin d'une riche époque, la demeure, exécutée sur les plans de l'architecte Rimbaud vers 1868, devient un véritable château en 1872, lorsque Aristide Boucicaut, fondateur du 'Bon Marché', fait construire deux ailes supplémentaires, et diverses annexes telles que la chapelle ou le jardin d'hiver.

     

    Au coeur d'un parc paysager de plus de 8 000 m², la propriété jouit d'une vue exclusive sur la Méditerranée, les Iles de Lerins et le Massif de l'Esterel,. Sa verrière, emblématique par ses vitraux anciens, et surplombant le littoral, accueillit Aristide Boucicaut qui y jouait de l'orgue. Plus tard, les bals y étaient organisés, et parfois elle logeait les multiples invités de la demeure.

     

    La villa Rothschild



    Située au cœur de la Croix des Gardes, cette villa de luxe sur la Côte d'Azur avec jardins méditerranéens fut le témoin remarquable de l'architecture de villégiature sur la Côte d'Azur. Cette bâtisse de style néo-classique a été rachetée en 1947 par la ville de Cannes pour y installer la médiathèque et la bibliothèque municipale.

     

    Villa Fiorentina



    Entourée de jardins à l'italienne, cette résidence de villégiature construite en 1880 fut transformée en copropriété en 1953.

     

    Villa Éléonore-Louise



    Première villa de villégiature de Cannes, construite en 1836 par Lord Henry Brougham pour sa fille Éléonore-Louise, au cœur d’un parc complanté d'essences rares et tropicales.

     

    Le Château de la Croix des Gardes



    Plus grande propriété à vendre sur Cannes, si ce n'est la plus vaste parmi toutes, le Château de la Croix des Gardes appartient au club de ces demeures mythiques de la Riviera. Trônant au sommet du massif de la Croix des Gardes, et seulement à quelques minutes du port de Cannes ou du Palais des festivals, la propriété domine ce quartier légendaire dont les heures de gloire commencèrent dès le XIXème siècle.

     

    Parmi les secteurs prestigieux de Cannes ...

     

    La Californie



    Située sur une colline surplombant la baie de Cannes, c’est le secteur qu’ont choisi Eugène Tripet, consul de France à Moscou et son épouse Alexandra Féodorovna Skripitzine pour faire bâtir en 1849 leur somptueuse Villa Alexandra, première résidence de villégiature sur les pentes de la Californie. Ils seront bientôt rejoints par bon nombre d’aristocrates russes, et la ‘Californie’ sera appelée ‘La Petite Russie’.

     

    La Croisette



    Boulevard de Cannes qui longe la baie, pourvu d'une large promenade piétonne à l'abri des pins et bordant la plage de sable.

     

    Connue dans le monde entier grâce au Festival du film de Cannes et au Palais des festivals dont les célèbres marches rouges descendent jusqu'au départ de la promenade, la Croisette abrite également la plupart des grands hôtels, ainsi que les boutiques de luxe et de grandes marques de vêtements.

     

    La Croix des Gardes



    Mise en lumière par Lord Henry Brougham, homme politique et écrivain britannique, La Croix des Gardes voit s’édifier une longue série de résidences de villégiature par l'aristocratie britannique – on l’a ainsi baptisé « quartier anglais ».

     

    Aujourd’hui se mêlent, au cœur de ces quartiers ultra des maisons à l’architecture Belle-Epoque, de luxueux mas provençaux et de prestigieuses villas d’architecte.

     

    Jouissant de vues panoramiques sur la baie, les Iles de Lerins et le Massif de l’Esterel, Cannes vit son histoire d’amour avec le monde depuis des siècles, avec élégance et volupté.

     
    Consultez également : Vente villa de luxe Saint-Tropez / Vente villa de luxe Cannes / Location villa de luxe Saint-Tropez / Location villa de luxe Côte d'Azur
     

    Côte d'Azur Sotheby's International Realty, votre expert dans la location et la vente de propriétés de luxe sur Cannes